Comment fonctionne une maison de repos ?

Comment fonctionne une maison de repos ?

Après une hospitalisation en raison d’un accident ou d’une longue maladie, le retour à la maison peut être difficile. Soit parce que vous avez encore besoin de soins ou de réadaptation, soit parce que vous souhaitez un soutien spécifique avant de rentrer chez vous. Dans ce cas, vous pouvez séjourner dans une maison de repos. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ces établissements.

A lire aussi : Que faire après le décès d’un proche ?

Qui peut se rendre dans une maison de repos ?

Les maisons de repos, également appelées installations de suivi et de réadaptation (SSR), accueillent des personnes qui ont temporairement perdu leur autonomie ou qui ont besoin de soins sans avoir besoin d’être hospitalisées.

Il s’agit d’un environnement moins médicalisé qu’un hôpital, mais il offre tout de même un soutien à plus ou moins long terme pour aider les patients convalescents à retrouver leur indépendance.

A lire également : Quel pourrait être l'avenir des Ehpad ?

Combien de temps pouvez-vous y passer ?

Tout dépend de vos besoins et de l’avis du médecin du service dans lequel vous avez été hospitalisé. C’est lui qui vous prescrira un séjour, seul moyen de vous rendre dans un centre de convalescence. Tu peuvent y rester de quelques jours à quelques semaines.

Dans tous les cas, il s’agit d’une solution temporaire. Vous serez ensuite libre de rentrer chez vous. Il faut savoir que la plupart des mutuelles couvrent les frais de séjour d’une durée maximale d’un mois.

Quelles sont les missions d’une maison de repos ?

Une maison de retraite a trois missions principales auprès des patients :

  • réadaptation
  • réadaptation, qui peut impliquer un soutien psychologique. Les spécialistes aident les patients à découvrir leurs nouvelles limites et à s’y adapter.
  • réintégration : les patients sont aidés à reprendre pied dans leur environnement familial, social et professionnel après leur hospitalisation.

Quels sont les types d’établissements ?

Vous pouvez vous rendre dans un centre de réadaptation pour traiter diverses pathologies liées à l’orthopédie, à la rhumatologie, à la traumatologie ou à la neurologie. Si vous avez besoin de soins de suivi et de réadaptation, vous serez dirigé vers un foyer de convalescence.

Certaines maisons sont spécialisées dans l’accueil les personnes âgées qui ont besoin de soins avant de partir en maison de retraite. Il existe également des unités de soins palliatifs pour les personnes en fin de vie. Quant aux maisons d’accueil spécialisées (MAS), elles s’adressent aux personnes handicapées ou polyhandicapées qui n’ont pas pu retrouver leur indépendance.

Enfin, vous trouverez des maisons de repos psychiatriques, qui aident les personnes souffrant de dépression, de troubles alimentaires ou de toxicomanie.