Que faut-il connaître pour installer un monte-escalier ?

Que faut-il connaître pour installer un monte-escalier ?

Pour installer un monte escalier chez soi, il y a beaucoup de critères à prendre en compte avant l’installation. Le devis doit correspondre aux caractéristiques de votre logement, mais il doit aussi être à la hauteur de vos attentes sans dépasser le budget. L’achat et l’installation d’un monte escalier peut prendre quelques heures ou plusieurs jours. Le prix lui sera variable en fonction du modèle de siège mécanique choisi pour votre maison.

Les besoins de la personne à mobilité réduite

Avant de s’intéresser à l’emplacement du monte escaliers, il faut d’abord définir les besoins propres à votre personne et votre niveau d’autonomie. Ensuite, vous pourrez réaliser les travaux nécessaires dans votre logement pour l’installation du monte escaliers. Vous pouvez chercher votre appareil ici sur Top Monte-escalier.

A voir aussi : Les bienfaits des objets connectés et des applications pour les seniors

Le poids

C’est une question parfois un peu gênante, mais elle est nécessaire pour savoir quel type de monte escalier vous convient. Autrement, vous pourriez prendre un fauteuil dont le moteur ne sera pas assez puissant pour monter vos escaliers. Un rail pas assez épais est un danger pour votre sécurité.

C’est pourquoi il est important de s’adresser à des experts de l’installation de monte-escaliers. Ne faites pas l’installation seul, ce n’est pas un meuble IKEA.

A lire aussi : La téléassistance, une solution pour maintenir l'autonomie des seniors chez eux

Avec ou sans fauteuil

Selon votre mobilité et votre niveau d’autonomie, il faut déterminer si vous avez besoin d’un siège ou pas pendant la montée des escaliers. Certaines personnes en auront besoin, car la montée peut s’avérer un peu longue. D’autres préfèreront être assis pour mieux supporter le voyage.

Si vous choisissez de ne pas prendre de fauteuil, vous aurez le droit à un monte escaliers debout, avec accoudoirs et ceinture de sécurité tout de même. Pour les personnes en fauteuil roulant, on adoptera un monte escalier cabine pour garantir la sécurité de la personne et la place pour le fauteuil.

Le budget

Vous devez avant vos recherches définir le prix que vous êtes prêt à investir dans le monte escalier. Il devient alors très utile de faire plusieurs devis ou de faire appel à un comparateur de monte escalier. Sachant que les modèles de monte escalier sont aussi nombreux que variés, vous pouvez trouver un monte escalier à 3 000 € comme à 10 000 €.

Mais heureusement pour vous, vos économies et votre retraite, il existe des aides financières pour l’installation du monte escalier dans votre logement. Il y a des aides pour vous aider à rester dans votre maison et conserver votre autonomie malgré une perte de mobilité.

Que faut-il connaître pour installer un monte escalier ?

Le type d’escalier

Maintenant que vous connaissez le modèle de siège électrique qui vous convient, vous allez devoir trouver le fabricant et le modèle qui correspond à votre escalier. Mais, avant, il serait bon de déterminer de quel type d’escalier il s’agit.

Droit

Un escalier droit est comme son nom l’indique, droit, sans virage. Ce type d’escalier vous garantit une installation rapide, simple et moins chère. C’est, en effet, le type d’installation et d’escalier le plus répandu dans un logement.

Avec tournant

Les escaliers avec tournant sont des escaliers qui comportent un angle, un virage. On peut également parler des escaliers en colimaçon qui peuvent également être équipés d’un monte escalier.  L’installation sera plus compliquée et coûteuse ici, mais toujours réalisable.

Comme pour les escaliers étroits, il est impossible de savoir si le monte escalier est possible avant qu’un expert soit venu poser un diagnostic et prendre quelques mesures.

Extérieur

Enfin, le monte escalier d’extérieur devra être étanche et pouvoir résister aux intempéries, son prix sera donc encore plus élevé. Mais, l’avantage, c’est que le rail peut être moins long. Les escaliers en extérieur sont souvent moins longs.

Une fois tous les critères définis, vous n’aurez plus qu’à appeler le fabricant pour passer à l’installation du monte escalier.

Les différentes options de monte-escalier disponibles sur le marché

Maintenant que vous avez déterminé le type de monte-escalier correspondant à votre escalier, il est temps d’examiner les différentes options disponibles sur le marché. Voici un aperçu des principales fonctionnalités qui peuvent être incluses dans un monte-escalier.

La sécurité est la priorité numéro un lorsqu’il s’agit de l’utilisation d’un monte-escalier. La plupart des fabricants proposent une variété de dispositifs pour assurer la sécurité tout au long du trajet, tels que :

• Des capteurs pour détecter les obstacles et arrêter automatiquement le siège en cas de danger,
• Une ceinture de sécurité,
• Un frein électromagnétique pour maintenir le siège en place,
• Un dispositif anti-dérive pour empêcher le siège de descendre trop rapidement ou de sortir du rail.

En termes d’ergonomie, pensez à bien choisir des repose-pieds pivotants pour faciliter l’accès au siège. Certains modèles disposent également d’une commande manuelle intégrée sur l’accoudoir afin que vous puissiez contrôler facilement la vitesse et la direction du mouvement lorsque vous êtes assis sur le fauteuil.

Les designers ont mis beaucoup d’efforts ces dernières années pour rendre les monte-escaliers plus esthétiques et élégants. Les monte-escaliers modernes sont devenus plus épurés, moins volumineux et proposent des couleurs variées pour se fondre facilement dans votre décoration d’intérieur.

Certains modèles de monte-escaliers peuvent être équipés de fonctionnalités supplémentaires telles que :

• Un siège pivotant automatiquement à l’arrivée en haut ou en bas des escaliers afin de faciliter la descente du fauteuil,
• Une télécommande permettant à un tiers d’utiliser le siège sans avoir besoin de grimper sur les escaliers.

Il existe une grande variété d’options disponibles pour personnaliser votre monte-escalier en fonction de vos besoins spécifiques. Avec cette liste exhaustive, vous avez maintenant tous les éléments nécessaires pour faire le meilleur choix possible !

Les critères à prendre en compte pour choisir un monte-escalier adapté

Maintenant que vous avez une idée de ce qu’il faut rechercher lors du choix d’un monte-escalier, vous devez prendre en compte certains critères pour vous assurer que le modèle choisi répondra à vos besoins spécifiques.

Le premier élément à considérer est votre propre mobilité. Si vous êtes capable de marcher quelques pas, un monte-escalier droit peut être la meilleure option. Si vous avez des difficultés à marcher ou si vous utilisez généralement un fauteuil roulant, un monte-escalier courbé avec une plate-forme pourrait mieux convenir.

Vous devez tenir compte des dimensions et de la configuration physique de votre escalier. Les escaliers droits sont les plus simples et les moins coûteux des deux options, mais ils peuvent encore varier en termes d’inclinaison et d’espace disponible.

Pour les escaliers courbes ou tournants, un artisan expérimenté doit effectuer une mesure précise du rail qui sera installé sur l’escalier afin qu’il s’adapte parfaitement aux marches existantes tout en permettant un mouvement fluide du siège ou de la plateforme.

La taille et le poids maximum autorisés pour chaque utilisateur doivent aussi être pris en compte pour éviter les accidents potentiels. Vous devez vérifier le service après-vente ainsi que les conditions générales de vente proposées par le fabricant ou éventuellement l’installateur indépendant pour éviter des surprises désagréables qui pourraient endommager votre investissement sur le monte-escalier adapté. Prenez toujours en compte tous ces éléments avant de prendre une décision définitive !