La donation manuelle, comment ça marche ?

La donation manuelle, comment ça marche ?

L’administration fiscale poursuit sa transformation numérique. Il offre désormais aux utilisateurs la possibilité de déclarer leurs dons manuels en ligne. Une approche qui peut être réalisée via un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

Une volonté de simplifier le processus pour les donataires

Cette mesure était attendue avec impatience. L’année dernière, plus de 280 000 dons « main à corps » ont été faits. Cependant, cette déclaration, qui était obligatoire, pouvait parfois être fastidieuse.

Lire également : Qui est responsable des dettes d'une personne décédée ?

Jusqu’à présent, le bénéficiaire du don manuel devait remplir le formulaire n° 2735 ou n° 2734-SD, selon la valeur du don, puis le déposer auprès du service chargé de l’enregistrement de son domicile.

Depuis le 30 juin, les dons manuels reçus d’un proche peuvent donc être enregistrés en ligne. C’est également la personne bénéficiaire du don qui doit remplir la déclaration. Ne vous inquiétez pas, cependant, si le bénéficiaire est un enfant mineur ou un adulte protégé, son représentant sera en mesure d’effectuer la procédure à sa place.

A découvrir également : Qu'est-ce que la part Reservataire ?

Les dons manuels prennent généralement la forme de dons d’argent, de valeurs mobilières, de biens mobiliers ou d’œuvres d’art, mais ne peuvent pas concerner de biens immobiliers. Ces derniers nécessitent en effet l’exécution d’un acte devant un notaire. Toutefois, le don manuel doit être enregistré.

Une procédure qui diffère si l’impôt sur les dons doit être payé

Voici la procédure à suivre pour faire la déclaration de votre don manuel :

— Connectez-vous à votre espace privé sur le site impots.gouv.fr puis entrez votre numéro fiscal, composé de 13 chiffres ainsi que votre mot de passe ;

— Dès que l’écran d’accueil apparaît, vous devez cliquer sur l’onglet « Déclarer », dans la barre de menu en haut de la page ;

— Appuyez ensuite sur le bouton « Accès » qui se trouve dans la fenêtre intitulée « Avez-vous reçu un don ? Déclarez-le » ;

— Indiquez ensuite si vous êtes le destinataire du don ou non ;

— Renseignez ensuite les informations demandées. Veuillez noter que l’administration fiscale aura besoin de plusieurs informations sur le donateur ;

— Précisez la nature des biens donnés (somme d’argent, valeurs mobilières, œuvres d’art ou autres) ;

— Renseignez le champ d’information sur le don manuel (date du don, valeur…) ;

— Validez votre déclaration.

Les dons manuels sont soumis à des frais de don, calculés en fonction de la relation entre le donateur et le bénéficiaire du don. À la fin de votre déclaration, deux scénarios seront donc possibles.

La première, si vous ne disposez pas d’un droit de don à payer, via l’application d’un abattement par exemple : vous pourrez valider votre déclaration en ligne.

La seconde, si les frais de don doivent être payés : vous ne pourrez pas finaliser votre procédure en ligne. Vous devrez obligatoirement imprimer votre déclaration en double exemplaire et l’envoyer au service chargé de l’enregistrement de votre domicile, ainsi que du paiement de vos frais.

Pour faciliter vos démarches, le service proposé par Bercy effectue un calcul automatique des frais de don à payer.

Enfin, à partir de septembre 2021, les donataires auront la possibilité de payer les frais de don en ligne. Ce paiement peut être effectué par carte de crédit ou autorisation de prélèvement automatique.

Bon à savoir

Si le « cadeau habituel » est assez fréquent, il ne faut pas le confondre avec le « présent d’usage ». Le cadeau habituel est en effet un cadeau fait à l’occasion d’un événement particulier, le plus souvent dans un cadre familial. Cet événement peut être un anniversaire, un mariage ou une naissance. Lorsque sa valeur est raisonnable, par rapport aux revenus de la personne qui l’offre, elle ne donne lieu ni à imposition ni à déclaration.