Comment mettre un appareil auditif dans l’oreille ?

Comment mettre un appareil auditif dans l’oreille ?

Les appareils auditifs ont longtemps été associés à une image désobligeante, à de grands objets très peu attrayants et qui font également du bruit ! Nous parlions d’appareils auditifs. Aujourd’hui, la miniaturisation de cet équipement permet d’offrir aux patients des solutions discrètes ou presque invisibles. Dans cet article, nous allons vous présenter les avantages et les inconvénients des appareils auditifs non visibles, que nous appelons dans notre jargon les solutions intra-auriculaires IIC, les appareils les plus discrets qui existent.

Le port d’intra-invisible est faisable, mais sous certaines conditions !

De nombreuses personnes malentendantes souhaitent s’équiper d’appareils auditifs invisibles. Malheureusement, ces appareils auditifs ne conviennent pas à tous les patients et sont même découragés dans certains cas :

A voir aussi : Comment faire un bon elevator pitch ?

La forme de votre conduit auditif

Cette forme de prothèse ne convient pas à toutes les morphologies. Les personnes ayant une oreille étroite ainsi que ceux qui ont des sécrétions abondantes de cérumen ne peuvent pas utiliser ce type d’appareil.

Le niveau de perte auditive

Le degré de surdité est déterminant. Les aides auditives non visibles IIC sont idéales pour les pertes légères à moyennes (jusqu’à 70 %). Au-delà de ce seuil, l’audioprothésiste vous orientera vers d’autres types d’appareils plus adaptés afin que vous puissiez bénéficier d’une puissance suffisante pour corriger votre perte.

A lire aussi : Comment faire pour ne pas être essoufflé ?

Infection ou écoulement de l’oreille

Les personnes souffrant de maladies chroniques du canal (psoriasis, eczéma, otorrhée, otite externe…) ou présentant une production importante de cérumen ne pourront pas s’orienter sur les intras profonds qui ne sont pas visibles à risque augmenter la fréquence d’infections et/ou d’endommagement de leurs appareils.

Avantages et inconvénients des appareils auditifs non visibles

Parmi les avantages des écouteurs intra-auriculaires IIC, citons :

  • Discrétion extrême grâce à leur insertion à l’intérieur du conduit auditif et rendu possible grâce à l’utilisation d’imprimantes 3D
  • Une solution idéale pour les passionnés de téléphone. Le positionnement des microphones améliorera la compréhension lors de vos conversations téléphoniques.
  • Convient pour les petits cache-oreilles. Vous n’aurez pas à porter quoi que ce soit sur votre oreille, il y a donc moins de risques que vos appareils tombent de vos oreilles.

Cependant, ces appareils auditifs présentent un certain nombre d’inconvénients :

  • Leur fragilité : étant donné que toute la technologie se trouve à l’intérieur du conduit auditif, l’humidité, le cérumen et la transpiration sont susceptibles de poser un problème plus important.
  • Maintenance plus fréquente : vous devrez faire attention à les déshumidifier, à changer les filtres et les piles plus régulièrement en raison de leur petite taille.
  • L’absence de microphones directionnels (largement compensée par l’effet pavillon)
  • L’absence de connectivité sans fil (sur la grande majorité des modèles)

Solutions de rechange aux appareils auditifs non visibles

L’alternative la plus courante aux aides auditives non visibles est l’utilisation du microphone contour MIC. Ce type de dispositif est largement utilisé (plus de 80% des personnes équipées le portent), car il réunit le plus grand nombre d’avantages sans toutefois présenter de gros inconvénients :

  • Couvre les pertes légères à graves.
  • Très discret, surtout si vous avez les cheveux longs.
  • Très esthétique (nous avons toujours le réflexe de vouloir cacher nos appareils, car nous avons l’image de vieilles prothèses beiges avec un gros tube et une grosse pointe, mais le design des appareils a clairement évolué).
  • Beaucoup plus confortable puisque le conduit auditif n’est plus obstrué.
  • Meilleure efficacité dans la compréhension de la parole dans le bruit grâce à la position de ces 2 microphones (l’un vers l’avant et l’autre vers l’arrière).
  • Connectivité sans fil (la plupart de ces appareils peuvent être connectés à votre téléphone portable, tablette ou télévision) vous permettant de régler vous-même le volume, de changer de programme, d’écouter de la musique ou de répondre à des appels.
  • Rechargeable (de plus en plus de modèles RIC sont compatibles avec les chargeurs).

Cacher un problème auditif : est-ce une bonne idée ?

Nous avons souvent le réflexe de vouloir cacher nos appareils auditifs alors que nous sommes heureux de montrer nos lunettes, mais pourquoi ce phénomène ?

Malheureusement, nous avons gardé l’image des prothèses de nos grands-parents, grosses, beiges, sifflantes et très moches. Aujourd’hui, comme nous l’avons vu, les appareils auditifs ont considérablement évolué. Il ne s’agit plus d’une prothèse qui met en évidence un handicap, mais plutôt d’un dispositif qui montre que vous vous prenez en main et que vous souhaitez faciliter la communication avec votre entourage.

Beaucoup de mes patients me disent qu’ils ont peur des yeux des autres et qu’ils ne veulent pas paraître vieux ou handicapés. Je tiens à les féliciter parce qu’ils sont arrivés au bon endroit ! En effet, est-ce que vous pourriez me dire qui semble le plus vieux et le moins éclairé entre celui qui répète toutes les 5 minutes et dont les réponses n’ont rien à voir avec la question posée et celui qui possède des appareils à la fine pointe de la technologie, discrets, voire esthétiques, et qui répond précisément ?

La plupart des gens ne réaliseront pas que vous n’entendez pas tout de suite. Si vous ne leur dites rien, ils auront tendance à penser qu’ils ne vous intéressent pas ou ne les comprennent pas !

Lorsque votre interlocuteur est averti, il peut adapter sa communication afin que vous compreniez mieux. Après tout, un appareil auditif visible est un bon moyen d’informer sans le dire !