Les règles de rédaction de notes de remerciement après un décès

Les règles de rédaction de notes de remerciement après un décès

L’étiquette des remerciements est vraiment une question très personnelle et individuelle. Même s’il peut être difficile de trouver l’énergie d’écrire une note de remerciement après des funérailles, c’est une façon importante de reconnaître l’amour et la gentillesse que les amis et les membres de la famille vous ont témoignés pendant cette période difficile de votre vie. Il n’y a pas de date limite pour l’envoi des cartes de remerciement, mais l’idéal est de les envoyer dans les deux ou trois semaines suivant les funérailles.

Types de remerciements écrits couramment utilisés.

Le premier est une carte remerciement décès élégante avec un verset standard approprié à la situation. La seconde est une simple carte de remerciement de votre choix. Vierges à l’intérieur, ces cartes informelles vous permettent d’écrire un message spécial pour chaque destinataire. Il est également possible de commander des cartes imprimées plus formelles, personnalisées et adaptées au défunt et à sa famille. Les types de cartes peuvent généralement être trouvés au salon funéraire.

A lire également : Comment garder un bien en indivision ?

Qui doit recevoir une carte de remerciement ?

Il n’est pas nécessaire d’envoyer une carte de remerciement formelle à chaque personne qui est venue aux funérailles ou qui vous a envoyé une carte de reconnaissance du décès de votre proche. Cependant, vous devriez prendre soin de remercier officiellement les personnes qui ont fait ce qui suit :

A découvrir également : Zoom sur l’aidant salarié

Envoyé ou apporté des fleurs (si les hommages floraux proviennent d’un groupe de personnes ou d’un groupe spécifique, vous pouvez envoyer une carte à chaque personne mentionnée dans le groupe ou envoyer une carte au chef du groupe en faisant référence aux autres membres du groupe).

  • Vous avez fait un don à une organisation caritative en l’honneur de votre proche.
  • Vous avez organisé des messes ou des bouquets spirituels
  • Envoi de cartes de condoléances (seulement si une note personnelle était incluse dans la carte).
  • Aide concrète, comme apporter de la nourriture, surveiller les enfants ou faire des courses.
  • Porteurs de cercueils et porteurs honoraires lors des funérailles.
  • Musiciens qui se sont produits aux funérailles
  • Quelqu’un qui a fait une lecture lors du service
  • Le membre du clergé qui a présidé le service.
  • Quelqu’un qui a fait l’effort de partager un souvenir ou une histoire particulièrement significative au sujet de l’être cher.

Le décès d’un être cher crée une situation mouvementée et pleine de chagrin, et vous pouvez avoir du mal à savoir qui a fait quoi dans les jours et les semaines qui suivent le décès de votre proche. Pour vous assurer de n’oublier personne pendant cette période chaotique, vous devriez garder un bloc-notes et un stylo à portée de main à tout moment. Ne vous fiez pas à votre mémoire pour garder trace de ce que les gens ont fait pour vous. Si nécessaire, vous pouvez charger un ami ou un membre de votre famille de tenir un registre pour vous, ce qui rendra la tâche plus facile.

Un autre moyen utile de garder une trace des hommages floraux est de demander au salon funéraire d’écrire au dos de chaque carte florale la composition, de numéroter chaque carte et, si possible, de prendre une photographie numérique de chaque composition dans l’ordre des cartes numérotées et de vous la fournir sur un disque. Ainsi, vous disposerez d’une image numérique et/ou d’une description des fleurs lorsque vous rédigerez vos notes de remerciement.