Écoquartiers et résidences seniors : vers un habitat durable et intégré

Écoquartiers et résidences seniors : vers un habitat durable et intégré

Les impacts de l’immobilier sur l’environnement sont significatifs. Ce secteur est à l’origine de plus de 25 % des émissions de gaz à effet de serre dans certains pays. Face à cela, une réinvention de l’univers de la construction s’impose. C’est ainsi que l’on assiste à l’émergence des écoquartiers qui s’inscrivent dans une démarche durable. Les résidences seniors ne font pas exception à cette règle et adoptent progressivement cette solution.

Principes de durabilité appliqués aux résidences seniors en écoquartiers

Les écoquartiers accordent une grande importance à la préservation de l’environnement. Ils ont pour objectif de satisfaire à la fois les besoins des résidents en termes de bien-être, mais aussi de promouvoir le développement de la biodiversité urbaine. Les aménagements et constructions sont par conséquent planifiés avec soin et conçus de manière à réduire au maximum l’impact sur l’environnement. Parmi les principes de durabilité appliqués aux résidences seniors en écoquartiers, on peut citer :

Lire également : Activités en EHPAD : comment les seniors occupent-ils leurs journées ?

  • la définition et l’utilisation des ressources locales,
  • l’usage d’éco-matériaux (terre crue, bois, brique, paille, liège, chanvre…),
  • le recours aux énergies renouvelables (solaire, éolienne, LED),
  • la densification des espaces habitables,
  • la gestion durable de l’eau,
  • une organisation du tri et du recyclage des déchets,
  • la promotion de l’éco-transport en commun ou individuel.

Comme on peut le voir sur le site web de Résidence Montana, l’artificialisation des sols est aussi limitée dans les résidences seniors écologiques. On mise sur la verticalité au lieu de l’horizontalité des résidences. Cela réduit la surface de plancher et crée de l’espace supplémentaire pour la nature et la vie dans le quartier.

Résidence senior, écoquartiers

A voir aussi : Se faire des amis après 65 ans : astuces et conseils pour seniors

Intégration d’espaces verts et de zones communes pour le bien-être des résidents

Les écoquartiers de résidences seniors présentent de nombreux avantages tels qu’un cadre de vie agréable avec des espaces verts protégés ainsi que des îlots de fraîcheur en cas de période de chaleur intense. En termes de commodité, ils encouragent l’implantation de diverses infrastructures.

On note également la présence d’espaces communs tels que des parcs, des places publiques et des jardins potagers pour encourager les interactions entre les résidents. La présence d’installations sportives et culturelles contribue par ailleurs au bien-être et à l’épanouissement.

Enfin, les résidences seniors éco-conçues proposent des activités respectueuses de l’environnement. Les animations et services se focalisent généralement sur la promotion de gestes sains et durables comme le jardinage, la gestion d’un poulailler, l’artisanat, les ateliers de sensibilisation…

Mobilité douce : accessibilité et liens avec la communauté locale

À la phase de conception des écoquartiers seniors, une attention particulière est accordée à la connectivité avec les réseaux de transport urbain. Cela rend le quotidien des résidents plus facile et diminue l’utilisation de la voiture. Un écoquartier contribue en outre à la réduction des émissions de CO2 en vue de combattre le changement climatique.

La mobilité douce est ainsi favorisée (vélo, marche et transports en commun) afin de réduire l’empreinte carbone liée à la mobilité des résidents et du personnel. Une résidence senior en écoquartier propose un cadre sain et durable tout en soutenant la préservation de l’environnement.

Ce type d’établissement offre des avantages considérables : amélioration de la santé et du bien-être des personnes âgées, cohésion sociale, meilleure qualité d’air, sensibilisation sur les questions environnementales… Au vu de tous ces atouts, il est évident que la maison de retraite écologique a de beaux jours devant elle.