Quel est le meilleur pays du monde pour y vivre ?

Quel est le meilleur pays du monde pour y vivre ?

After being named as the preferred country for foreign workers to immigrate. Canada is adding a new title to its record.

According to a new study by U.S. News & World Report, BAV Group, VMLY & R, and the Wharton School, Canada is now considered the best country in the world!

Find the entire study here.

Canada voted best country in the world

Several criteria to

considérer Le classement évalue plusieurs critères :

Les perspectives d’aventure, c’est-à-dire les opportunités de vivre des expériences uniques ; — L’agilité du pays, sa capacité à s’adapter aux changements de la société et à répondre aux défis que ces développements génèrent ; — L’influence culturelle du pays dans le monde ; — Les possibilités de l’entrepreneuriat ; — Le patrimoine historique et culturel ; — Les perspectives de croissance économique rapide du pays ; — Les opportunités d’affaires ; — La puissance du pays dans l’économie mondiale et Contre les autres nations ; — la qualité de vie ; — les aspects sociaux et sociétaux , à savoir l’ouverture du pays face à la diversité et la justice sociale.

A voir aussi : Quel salaire pour prêt immobilier ?

Cette année, 2 nouvelles catégories ont été ajoutées au classement. Celle de l’agilité de la finalité sociale (aspects sociaux et sociétaux de chaque pays), visant à évaluer si le pays fait preuve d’ouverture et répond aux nouveaux défis humains posés par la société.

Pays reconnu pour son ouverture d’esprit et le confort de vie inégalé qu’il offre à ses habitants, le pays Feuille d’érable obtient le maximum de points , 100/100, pour les critères de qualité de vie et d’objectif social. Cette étude met également en lumière l’engagement du Canada en faveur de la justice sociale. Le pays est en effet perçu comme respectant et encourageant la diversité et les libertés de ses habitants.

Lire également : Quand partir à la retraite née en 1962 carrière longue ?

Le pays obtient également de très bons résultats dans les deux catégories liées à la vie professionnelle . Malgré la pandémie, le Canada a su se démarquer et continuer d’offrir d’excellentes opportunités professionnelles à sa population. Et surtout aux immigrants dont l’intérêt pour l’Amérique du Nord ne cesse de croître.

En effet, connu pour accueillir de nombreux expatriés chaque année, le Canada n’a pas fermé son immigration pendant la pandémie. Si les restrictions de voyage et d’autres réglementations doivent être adaptées. Il est toujours possible d’obtenir un permis de travail et d’y immigrer !

Le témoignage d’Aurélie le prouve. Arrivée en pleine pandémie en mars 2021 pour travailler à Montréal, retrouvez son expérience ici, vécue au rythme des dernières mesures.

Ailleurs dans le monde

Cette étude a mis 78 pays en concurrence dans le monde.

Après le Canada, on retrouve dans le classement le Japon en deuxième position, suivi de l’Allemagne. La France occupe la 11e position du classement.

En 2020, le Canada occupait la deuxième place, donc c’est la première année qu’il prend les devants  ! Il a détrôné la Suisse, première du classement l’an dernier, et qui descend à la 4e place en 2021.

L’un des nouveaux critères, celui de l’agilité, a mis en lumière l’importance pour les pays de s’adapter. Être progressif et réceptif aux changements de notre société afin d’attirer les talents de ce monde. C’est en effet le critère qui a pesé le plus de poids dans l’évaluation de cette année. Attribuant ainsi le plus de points. Il est à noter que le Canada obtient une excellente note à ce critère. Elle occupe la 3e place du sous-classement Agility, derrière les États-Unis et l’Australie.

Cette année, l’étude et les critères ont été adaptés à la crise sanitaire, que traverse encore la majorité des pays. En marge de l’étude, de nombreux articles ont été écrits sur d’autres aspects. Ce qui peut être pris en compte dans le choix d’un pays, comme l’égalité des sexes ou le déploiement de vaccins dans le contexte de la pandémie.

Cette étude a été menée avec l’aide de plus de 17 000 chefs d’entreprise. Les personnes issues de la classe moyenne ou supérieure et les citoyens ordinaires qui sont représentatifs de leur pays. Pour Je connais le classement complet ici.

Cet article a été mis à jour le 15 avril 2021.