Quel est le taux plein de la retraite ?

Quel est le taux plein de la retraite ?

Si vous avez cotisé au régime général des employés ou aux régimes harmonisés, vous pouvez obtenir une pension complète de deux manières, soit parce que vous avez atteint le nombre de trimestres, c’est-à-dire la période d’assurance requise, soit parce que vous n’avez pas le nombre de trimestres, mais que vous avez atteint l’âge de application du taux plein. Les conséquences sont différentes.

Simulez votre pension selon ces deux hypothèses avant de décider quand vous prendrez votre retraite.

A voir aussi : Quel est le meilleur pays du monde pour y vivre ?

Ce qui suit concerne les salariés du régime général (CNAV) et ceux assurés dans le cadre de régimes similaires (RSI, MSA).

Qu’est-ce qu’une pension de base à taux plein ?

Le taux plein de la pension de base est le taux maximum de « liquidation » de la pension de base. Le fait de demander une pension et donc de « liquider » ses droits à pension est appelé « liquidation ».

A découvrir également : Quel salaire pour prêt immobilier ?

Le taux plein pour la liquidation de la pension de base du régime général est de 50 %. C’est le tarif sans réduction, que c’est à dire sans réduction ni surtaxe, c’est-à-dire augmentation. C’est le taux qui sera appliqué pour calculer votre rente selon la formule :

  • Pension de base = salaire annuel moyen (SAM) * taux de règlement* proratisation (durée de l’assurance courue/durée d’assurance requise pour le taux plein).

Votre pension complète sera égale à la moitié (50 %) de la moyenne de vos 25 meilleurs salaires, dans la limite du plafond de la sécurité sociale.

Pour plus de détails sur la formule de calcul, voir « Comment est calculée la pension de base dans le cadre de la pension générale ?

» Quelles sont les conditions pour obtenir le plein tarif ?

Pour obtenir une pension complète, vous devez d’abord avoir atteint l’âge minimum légal de la retraite. Ce nombre varie entre 60 et 62 ans selon votre date de naissance (voir tableau).

En dehors d’une situation exceptionnelle, vous devez alors rencontrer l’un des deux suivants conditions :

  • Vous disposez de la période d’assurance requise pour le plein tarif. Cette durée est exprimée en nombre de trimestres. Ce nombre varie entre 160 et 172 trimestres, selon votre date de naissance.

Ou bien :

  • Vous n’avez pas la période d’assurance requise, mais vous avez atteint l’âge d’application automatique du plein tarif (également appelé âge d’annulation de la coupe de cheveux). Cet âge est fixé à 5 ans après l’âge minimum légal de départ à la retraite. Elle varie entre 65 et 67 ans selon votre date de naissance.

TAUX

ans

ANNÉE DE NAISSANCE ÂGE LÉGAL DE DÉPART

À LA RETRAITE

QUARTIERS NÉCESSAIRES

LORS DE L’OBTENTION DU PLEIN TARIF

ÂGE DE L’APPLICATION AUTOMATIQUE DU PLEIN
1950 60 ans 162 65 ans
1951 60 et 4 mois* 163 65 et 4 mois*
1952 60 ans et 9 mois 164 65 ans et 9 mois
1953 61 ans et 2 mois 165 66 ans et 2 mois
1954 61 ans et 7 mois 165 66 ans et 7 mois
1955-1956-1957 62 ans 166 67 ans
1958-1959-1960 62 ans 167 67 ans
1961-1962-1963 62 ans 168 67 ans
1964-1965-1966 62 ans 169 67 ans
1967-1968-1969 62 ans 170 67 ans
1970-1971-1972 62 ans 171 67 ans
Apres 1973 62 ans 172 67

* À partir de juillet

Incidence des deux manières différentes d’atteindre le plein tarif

Ces deux manières d’atteindre le plein taux, par la durée de l’assurance/le nombre de trimestres ou par l’âge d’application automatique du plein taux, ont des conséquences très différentes.

Si vous avez la période d’assurance requise/le nombre de trimestres requis pour le taux plein, le taux de règlement (50 %) s’applique, sans escompte ni prorata. La formule de calcul de la pension de base à taux plein est alors la suivante :

  • Pension de base à taux plein = salaire annuel moyen* taux de versement de 50 %* (durée d’assurance gagnée/durée d’assurance requise pour le taux plein = 100 %).

Par exemple :

  • Alain est né en 1952. Il atteindra la période d’assurance requise pour le plein tarif en fonction de sa date de naissance, soit 164 trimestres, en 2019. La moyenne annuelle brute de ses meilleurs salaires sur 25 ans sera alors de 25.000 euros. Le montant de sa pension de base à taux plein en 2019 sera de : 000* 50% * (164/164 = 100 %) = 12 500 euros brut annuel ou 1 041,66 euros bruts par mois.

Si vous n’avez pas la période d’assurance requise, mais que vous avez atteint l’âge de l’application automatique du taux plein, la situation est différente. Votre taux de liquidation est le taux plein de 50 %, sans escompte, mais votre rente est calculée au prorata du nombre de trimestres que vous avez enregistrés par rapport au nombre requis pour le taux plein.

Exemple :

  • Jacques est né en 1952. En 2017, il a atteint l’âge de l’application automatique du taux plein en fonction de son année de naissance, soit 65 ans et 9 mois. Et il voulait partir à cet âge-là même s’il n’a validé que 159 trimestres au lieu des 164 requis pour le plein tarif. La moyenne annuelle brute de ses meilleurs salaires sur 25 ans est de 25 000 euros. Il a 159 trimestres sur les 164 requis, donc son pro rata est de 97%. Le montant de sa pension de base est donc : 000 X 50 % X (159/164 = 97 %) = 12 119 euros brut annuel ou 1 009,91 euros brut par mois, soit 31 euros de moins par mois qu’Alain

Alain et Jacques ont donc tous deux une pension complète, mais la pension de Jacques est réduite au prorata en raison des quartiers manquants.

Pour plus de détails sur l’application et la méthode de calcul de la décote, voir « Comment s’applique la décote de la pension de base du régime général ?

» À quel âge devriez-vous prendre votre retraite ? Un choix souvent difficile

La durée de l’assurance est essentielle pour obtenir une pension à taux plein, sans escompte. Si vous n’avez pas la période d’assurance requise, vous pouvez attendre d’avoir atteint l’âge d’application automatique du plein tarif. Cependant, il est important de faire des simulations précises pour calculer l’impact exact de votre âge de retraite.

Tout d’ abord, utilisez notre simulation gratuite. Ensuite, à l’approche de la retraite, à partir de 55 ans, faites vérifier vos droits en utilisant notre offre de vérification en ligne pour vous assurer que toutes vos cotisations sont prises en compte et calculer plus précisément le montant de votre pension en fonction des différents âges de départ. Si votre situation est complexe, n’hésitez pas à demander l’aide d’un expert qui vous aidera à prendre la meilleure décision en fonction de vos objectifs.

Le taux plein est automatiquement appliqué aux employés qui partent en retraite anticipée en raison d’un handicap, d’une longue carrière ou d’une difficulté.

Ces exemples sont simplifiés car en réalité il est nécessaire de prendre en compte les dates exactes de naissance et de retraite, au jour le plus proche. Les simulateurs utilisent ces dates.